Soleil et ciel bleu au réveil ce matin : combo gagnant !
Pour ce dernier jour de van nous mettrons à profit les compétences motrices de ce dernier en allant visiter des lieux en périphérie de Reykjavik.
Tout d'abord la ville d'Hafnarfjördhur, où les forces mystiques seraient très puissantes, ce qui en ferait un endroit de prédilection pour le peuple caché.
L'idée étant de découvrir le parc d'Hellisgerdhi, rempli de grottes de lave (la ville est bâti sur une coulée de lave vieille de 7000 ans). C'est un parc très mignon mais plus petit que ce que nous pensions !
Ensuite, pour parfaire notre culture (eh oui, il faut bien !) nous nous rendons au musée de la ville, qui est en fait reparti sur 6 bâtiments (nous en faisons deux). On y apprend l'histoire de la ville et le mode de vie de ses habitants à différentes époques, objets à l'appui. Le musée est également parsemé de mannequins qui me font sursauter à chaque coin et que je trouve particulièrement effrayants, mais que Camille apprécie car ils rendraient selon elle le musée plus vivant (pour ma part j'ai juste l'impression qu'ils peuvent nous agresser à tout instant).

L'air étant vraiment doux nous avons ensuite le loisir de flâner sur le port en compagnie du soleil et des mouettes. Il ne faut pas tarder cependant : nous avons rendez-vous à 14h à Reykjavik pour récupérer les clés du studio qui nous accueillera jusqu'à lundi. Nous y sommes même à 13h30, et notre hôte aussi ! L'appartement est très agréable, lumineux et surtout hyper central, nous pouvons même voir (et entendre !) Hallgrímskirkja, l'immense et célèbre église de la capitale (que nous comptons visiter). Nous déchargeons toutes nos affaires et ne gardons que le strict minimum : 1h20 de marche nous attendent après avoir rendu le van ce soir !
Mais nous avons encore le temps de profiter de notre véhicule pendant quelques heures : pourquoi se priver ? Nous voilà donc parties pour la zone côtière de Seltjarnarnes pour nous dégourdir les jambes près de la mer. Le coin est normalement parfait pour l'observation des oiseaux, mais encore une fois la saison n'est pas la plus adéquate (sauf pour les canards et les mouettes). Nous pouvons toutefois nous consoler avec le phare rouge et blanc perché sur la presqu'île Grótta et la vision du mont Esja de l'autre côté. N'oublions pas non plus la présence revigorante du soleil ! 

Et déjà il est l'heure de rejoindre le van, puis l'agence où nous abandonnons notre maison roulante après une vingtaine de jours de bons et loyaux services. Petit topo :

280 litres de diesel utilisés,
3778 km effectués (presque trois fois le tour de l'Islande !!),
Consommation moyenne : 7 litres au 100,
Moyenne kilométrique : 58km/h.

Pour fêter ça (et parce que toutes les différentes odeurs senties sur le chemin du retour nous avaient mis l'eau à la bouche) nous nous offrons (enfin, Camille m'offre) un restaurant ! Établissement bio avec mini bar à salade et moult options vegan (d'ailleurs nous croisons bien plus de nourriture vegan que nous le pensions !), avec desserts vegan également : de quoi reprendre les kilos perdus ! Il est certes très tôt (nous rentrons à l'appartement vers 19h30) mais ici les restaurants ferment à 21h, peut-être est-ce différent l'été..?

Bref, nous sommes bien contentes de pouvoir nous étaler sur le canapé après tout ça. Vous l'aurez compris, les deux prochains jours seront uniquement consacrés à Reykjavik (en espérant que tout ne soit pas fermé demain). En parlant de demain, nous n'aurons bientôt plus qu'une heure de différence avec vous, étant donné que vous en perdez une cette nuit ! Voilà qui nous aidera à reprendre le rythme, même si 2h de décalage ce n'était déjà pas grand chose.

Bref, bonne soirée à vous, soyez sûrs que la nôtre sera plus cool que d'habitude !

PS : les photos d'aujourd'hui ont bien été mises sur le blog mais ne suivent (encore une fois) plus l'ordre chronologique, ouvrez l'oeil !